Le visa d'immigration d'un citoyen non-UE en France

Lorsqu’un citoyen non-UE est expatrié en France, une procédure d’immigration est engagée. Dans un premier temps, il reçoit un visa. Mark a reçu le 13 mars son visa, mais s’interroge sur une note indiquée dans son passeport, indiquant qu’il ne peut quitter la France tant qu’il n’a pas reçu sa carte de résident, ce qui prend plusieurs semaines. Toutefois, Mark a besoin de se rendre dans un autre pays de l’Espace Schenghen en mai pour un voyage d’affaires, et souhaite revenir en juillet dans son pays d’origine (hors UE) pour les vacances. Que doit-il faire ? Il souhaite déposer une demande de visa pour son voyage d’affaires rapidement.

 

Le visa qu’il a reçu pour venir en France est un bon début. Ceci étant, et selon les règles des procédures d’immigration actuelles :

Si son visa français de séjour de 3 mois a expiré (et même s’il a un récépissé de premier permis de séjour habituellement valide pour 3 mois qui lui sert pendant la période de réalisation de sa première carte de séjour), il n’est pas autorisé à voyager à l’intérieur de l’Espace Schengen. S’il doit voyager hors Espace Schengen, , il aura besoin d’un visa appelé « visa de retour » qui peut être normalement obtenu auprès du consulat français du pays visité. Ceci étant, le consulat de France examinera le récépissé de son premier permis de séjour et questionnera en France les autorités afin de s’assurer que sa carte de séjour est bien en cours de procédure. Ceci peut prendre deux mois, donc, il sera recommandé à Mark de ne pas voyager en attendant de recevoir sa carte de séjour définitive.

Une fois celle-ci obtenue, il n’a plus de restrictions à voyager. En outre, s’il a besoin de voyager dans un pays étranger pour lequel il a besoin d’un visa durant la procédure d’immigration, il est important de noter que de nombreux consulats de France exigent que le demandeur soit titulaire de son permis de séjour français définitif.

Mark a fait appel à notre expert immigration Anthony qui a examiné avec lui sa situation précise et ses besoins afin de trouver une solution- et dans cette situation précise, il y en a une.

Toutefois, il est nécessaire d’être vigilant au cours d’une procédure d’immigration en France d’un citoyen non UE si des voyages dans l’Espace Schengen et hors de celui-ci sont à prévoir.

Retour