J’ai suivi un coaching

« Je suis responsable marketing depuis cinq ans dans une PME en croissance. A mon arrivée dans le poste, j’étais seule et devais tout organiser, créer, structurer. L’entreprise s’est bien développée et le PDG a choisi d’étoffer l’équipe : il a recruté un directeur marketing. Je ne trouvais plus ma place mais ne savais pas quoi faire : « ai-je envie de rester dans le marketing ? », « suis-je compétente puisque le PDG vient de nommer un chef et ne m’a pas proposé le job ? », « vais-je chercher dans le même secteur d’activité dominé par des multinationales  ou me réorienter dans la communication ? ou bien vais-je me lancer dans mon rêve de toujours : réaliser des films ? »

Beaucoup de questions et de doutes !


Je n’arrivais pas à me déterminer. Je me sentais de plus en plus mal à mon travail, moi qui suis habituellement pleine d’énergie, et n’avais plus l’envie d’aller travailler : j’avais du mal à me lever, l’angoisse me prenait le dimanche soir en pensant à la semaine à venir… J’ai décidé alors de me faire accompagner par un coach pour m’aider à trouver ma voie.

Les deux premières séances ont été consacrées à déterminer mon objectif à moyen terme : comment envisager mon avenir professionnel ? mais aussi des résultats à court terme : comment me sentir mieux dans mon poste aujourd’hui ? comment exprimer ce qui ne va pas ?

Nous avons travaillé selon deux axes :

-      quel est mon objectif ? qu’est ce qui est important pour moi et quels résultats concrets je veux obtenir

-      sur quoi m’appuyer ? ce qui ne dépend que de moi : mes ressources internes, mes transformations mais aussi ce que les autres peuvent m’apporter : quels sont mes alliés, sur qui je peux compter pour réussir mon projet


Cette phase a été essentielle et allait guider tout le travail. Les résultats de court terme, les victoires rapides, comme m’a dit mon coach, m’ont permis de reprendre confiance : je n’avais jamais osé demander à mon PDG pourquoi je n’avais pas eu le job de Directrice marketing, j’ai alors décidé de prendre rendez vous. Nous avons préparé mon entretien avec mon coach par un jeu de rôle : qu’est-ce que je veux lui dire, quel est mon objectif ? Comment saurai-je que j’ai réussi mon entretien ? Je me suis sentie bien préparée et je suis arrivée détendue à l’entretien. Au cours de notre entrevue, le PDG m’a expliqué sa stratégie : il souhaite développer rapidement son réseau de distribution ; le Directeur Marketing qu’il a recruté, ancien d’une Grande Entreprise qui connait parfaitement les réseaux de distribution, a 20 ans d’expérience dans ce domaine. Il m’a aussi rassurée en me disant que cela ne retire rien de mes qualités à moi. Il apprécie mon énergie, ma « débrouillardise » pour trouver des packagings innovants, motiver les forces de vente bref, il est très content de mon travail !

Je suis ressortie de cet entretien valorisée. Même si cela a confirmé que je n’avais pas d’avenir à court terme dans cette petite structure, mes compétences étaient reconnues. Cela m’a donné encore de l’énergie pour construire mon projet !

Comment imaginer mon avenir professionnel ? J’étais en plein brouillard. Avec mon coach, nous avons exploré mes compétences, mes goûts, ce que je sais faire et souhaite préserver, ce que je ne veux plus faire, comme pourrait le faire un bilan de compétences mais nous avons recherché aussi mes ressources internes : « ce qui me fait me lever le matin ! », ce qui est important pour moi. Nous avons avancé petit à petit grâce à la relation de confiance que mon coach a su mettre en place. Il me « confronte » quelquefois, comme il dit, mais toujours avec bienveillance et cela me permet de réfléchir, de voir les choses autrement, de trouver de nouvelles pistes. Après plusieurs séances le coach m’a proposé un exercice qui m’a permis de me « voir » dans mon futur job et cela a été une révélation : oui, je désire rester dans la fonction marketing mais dans des postes de marketing opérationnel, de contact. Oui, je souhaite rester dans de structures « à taille humaine », quitte à changer de secteur d’activité.

Mon plan de bataille

A partir de ce moment, le projet s’est éclairé et s’est clarifié dans ma tête, j’ai pu préparer « mon plan de bataille » pour le structurer, construire mon CV et mon discours, reprendre mes contacts. Forte de ma volonté et de mon projet, je suis prête pour le mettre en œuvre tout en reprenant goût à mon travail actuel qui me permet également de renforcer mes compétences et mes contacts.

Le coaching a duré 7 mois avec le break de l’été avec un rythme d’une séance de 1h30 tous les 15 jours environ. »

Depuis, Muriel a eu la gentillesse de nous prévenir qu’elle a trouvé un nouvel emploi en marketing « terrain » au sein d’une PME dans le secteur pharmaceutique.

Retour